Browsing Category "Culture"

Exposition de peinture : l’eau et la mer

L’Atelier des Arts en partenariat avec le MNLE13,
vous invite à découvrir les œuvres picturales de Madame CHERUBINI Anne-Marie sur le thème de l’eau, la mer et le littoral : Affiche de l’exposition d’Anne-Marie Cherubini du 1er au 15 Mars 2018
Le MNLE 13  vous invite à venir  nombreuses et nombreux découvrir ce travail de création artistique qui complète les actions que nous menons sur l’eau avec en ce moment la promotion du parcours des fontaines publiques à Marseille.
Rendez-vous le vendredi 02 Mars 2018 à 18h30 
Adresse : 85 rue d’Aubagne 13001 Marseille.
Galerie « l’Atelier des Arts »      
Lucien Frau 
président du MNLE13 

Atelier des Arts : Un grand moment avec Gilles Del Pappas

La verve d’un grand écrivain qui nous a fait voyager au travers de ses romans.

21 Fév
2018

A la rencontre de DEL PAPPAS à l’Atelier des ARTS

soirée litteraire 21 février 2018 avec Gilles Del Pappas

Invitation

 Dans le cadre de ses soirées littéraires, l’Atelier des Arts, en partenariat avec les Éditions Gaussen, présente :

« Sous la plume d’un Ange » par Del Pappas. 

L’auteur vous invite à la découverte de cet ouvrage passionnant.  
Mercredi 21 Février 2018 à 18h30

Pour une fois Constantin ne se trouve pas au milieu d’une enquête dangereuse. Non. Sous la plume d’un ange est un moment de grâce au cœur de l’immémorial quartier du Panier.

À la façon de Jorge Amando, dont il est un grand admirateur, Gilles Del Pappas nous entraîne dans ses souvenirs de jeunesse quand il habitait ce quartier populaire où est née Marseille est qui et devenu le repaire de son alter ego.
Atelier des Arts : 85, rue d’Aubagne 13001 Marseille 04 91 33 61 13

Courriel : atelierdesarts13@gmail.com

 

 

Au travers de l’intervention de Jéremy Bacchi, secrétaire départemental du PCF 13, les communistes rendent Hommage au Groupe Manouchian devant le buste de Missak Manouchian, Bd Charle LIvon !

Missak, dit Michel, Manouchian, né le 1er septembre 1906 à Hısn-ı Mansur dans l’Empire ottoman, mort fusillé à trente-sept ans au fort du Mont-Valérien le 21 février 1944, est un poète arménien et immigré résistant.

Rescapé du génocide arménien et formé au métier de menuisier, il se réfugie en 1925 en France, pays de « préférence » qu’adoptera sa veuve. Ouvrier tourneur autodidacte, il s’engage à la suite de la crise du 6 février 1934 dans le militantisme antifasciste qu’anime le mouvement communiste et devient en juillet 1935 un cadre du Komintern en prenant la direction de la revue du HOC, Comité de secours pour l’Arménie, puis de l’Union populaire franco-arménienne, relais successifs du syndicat de la Main-d’œuvre immigrée auprès des ouvriers arméniens.

Il entre dans la Résistance en 1941, et est versé en février 1943 dans les FTP-MOI de la région parisienne. il meurt « en soldat régulier de l’Armée française de la Libération » avec vingt-deux de ses camarades de l’Affiche rouge, « étrangers et nos frères pourtant ».

« La vie n’est pas dans le temps, mais dans l’usage. »

— M. Manouchian.

Corderie : Cri du Cœur de Jacques Peronne

Bonjour Christian,

J’ai apprécié ton intervention lors du débat à l’Ordre des Architectes (franchement décevant) d’hier soir, en dépit du numéro habituel de Rudy Ricciotti.  La réunion ayant tourné court, je n’ai pas eu le temps de m’exprimer :

– Quelle responsabilite? (concernant les vestiges de la Corderie et globalement l’état de la ville) Elle est celle des Marseillais eux-même qui persistent à élire aux commandes des incompétents quand ils ne sont pas des affairistes! On tourne autour du pot (de chambre). Archéologie, Patrimoine, Architecture, experts, voire Ministre, sans compter les organes des pouvoirs nationaux, territoriaux, personne n’a répondu au devoir de désobéir aux instances locales en les contrant frontalement. Pour les vestiges, la mobilisation serait devenue nationale et le quartier aurait été sauvé, car le recul s’amorce quand les enjeux politiques grossissent. Seul digne,  le milieu associatif s’est battu. Vainement. L’état a reculé devant un projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et on s’est couché devant celui d’un simple immeuble d’habitation sur un lieu reconnu d’une richesse exceptionnelle, à Marseille-Massilia. Read more >>

La CORDERIE refait surface à la Maison de l’ARCHITECTE à Marseille

Surprise !

L’ordre des Architectes a organisé une rencontre débat sur le dossier de La CORDERIE et la destruction d’une partie du Site Archéologique.

Le représentant de l’INRAP (Archéologie) est resté droit dans ses bottes et a défendu la position de la ministre qui a fait le choix d’un classement partiel du site archéologique pour permettre au Promoteur de réaliser son projet.

Les envolés de Rudy Ricciotti, architecte, intéressantes pour une large, ont en partie dédouané le principale coupable de ce gâchis en la personne du Maire de Marseille et des élus de sa majorité.

Trouble-fête, en tant qu’élu du secteur municipal concerné par ce dossier et plus largement en tant que membre de la commission urbanisme de la Métropole Aix-Marseille, j’ai rendu à César, Jean Claude Gaudin,  ce qui lui revient : le choix de vendre coût que cour l’espace Corderie à un promoteur pour poursuivre la gentrification de la Ville sans émotion devant le sacrifice des fouilles archéologiques.

Hommage à Louise Michel : conférence à l’Agora Guy HERMIER

Comité Marseillais des Amis de la Commune de Paris (1871)

Mesdames, Messieurs, chers amis, chers camarades,

Nous vous invitons

Le Vendredi 12 janvier 2018 à 18h

à l’Agora Guy Hermier

angle de la rue Châteaubriand et de la rue Sauveur Tobelem

à une conférence sur

« « Louise Michel, une figure révolutionnaire »»

animée par Catherine Valenti, maître de conférence à l’université Toulouse Jean Jaurès.

Cette conférence sera suivie d’un repas fraternel

(PAF : 15€)

Le lendemain samedi 13 janvier 2018 à 10h, nous rendrons hommage à
Louise MICHEL devant l’hôtel Duc au 19 Brd Dugommier, où elle s’est éteinte.

 

Le président,      Le secrétaire,      Elu du 1er secteur,

G.Bertolini            M. Kadouch               C.Pellicani