Browsing Category "Alternative A Gauche"

Nouveau coup de Jarnac* dans le projet de « Décentralisation : Révision constitutionnelle » à l’été, projet de loi en 2020, fiscalité… Répondre en Votant Ian BROSSAT le 26 Mai !

A l’issue du séminaire gouvernemental du 29 avril, Edouard Philippe a présenté un calendrier des réformes pour les trois prochains mois. En ce qui concerne les collectivités territoriales, Sébastien Lecornu a brossé à grands traits comment allaient s’articuler les différents volets. « Statut de l’élu, révision de la loi NOTRe [nouvelle organisation territoriale de la République], « je souhaite que cela puisse être bouclé avant les élections municipales ».
Après la mascarade du compte rendu du grand débat qui ne répond en rien aux attentes de l’ensemble des acteurs. Organisations Syndicales et mouvement des Gilets Jaunes restent mobilisés malgré les provocations du gouvernement et la répression policière préventive instaurée comme la règle pour démobiliser les manifestants.
La pression de la rue garde toute sa pertinence et elle est  plus que jamais nécessaire. Nous devons trouver une issu politique en battant ce pouvoir qui de Macron à ses députés dans les territoires portent une pédagogie du renoncement pour nous faire accepter un recul de civilisation afin de protéger les nantis du système du CAC 40 aux MEDEF.
Les élections européennes sont le premier Acte de la reconquête pour les progressistes et la Gauche.
A la proportionnelle avec un seuil de 5% pour élire des représentants au parlement nous devons laisser aucun citoyen au bord du chemin le 26 mai 2019.
Malgré l’absence de volonté de rassemblement et l’hypocrisie de certain qui en parle pour plus tard pour en faire une opération vote utile de type PS nous devrons pour l’Acte II au moment  des élections municipale de 2020 nous retrouver pour chasser les marchands du conseil Municipal.
En attendant pour le 26 Mai que tous les progressistes gagnent des élus.
Pour moi je choisi ceux qui sont restés fidèles à leur vote de 2005 en votant contre le traité de MASSTRICHT tout en  proposant une autre construction européenne !
Pour moi c’est Ian BROSSAT et sa liste !

* L’expression « coup de Jarnac » désigne un coup violent, habile et imprévu. Il a pris une connotation de coup déloyal ou pernicieux, qui n’existait pas à l’origine. Dans son sens premier et d’escrime, il s’agit d’un coup à l’arrière du genou ou de la cuisse, rendu célèbre par Guy Chabot de Jarnac, qui le porte lors d’un duel judiciaire en 1547 devant le château de Saint-Germain-en-Laye

1er Mai 2019 : Du Rouge et du Jaune et des collectifs , les colères et propositions s’expriment dans les cortèges

 Comme pour chaque Fête du travail, les organisations syndicales, associations de travailleurs, mais aussi certaines formations politiques appellent à manifester. Mais, cette année, les Gilets jaunes y participeront également.

Marseille :

(2) Navette Maritime , le retour avec une bonne couverture de presse : La question des déplacements, du transport public et de la gratuité restent un sujet d’actualités !

Le public était au rendez-vous de la rencontre sous l’Ombrière pour le développement des services de « Navettes Maritimes » et apporter leurs signatures à la campagne pour la gratuité des transports sur l’aire Métropolitaine.

Nous avons pu confronter nos points de vues sur le sujet avec de nombreuse personnes dont notre collègue Stéphane Coppey, militant vert,  qui trouve la mise en place de la gratuité aisé sur les petits réseaux de transports collectifs mais beaucoup moins sur les réseaux de taille métropolitaine. Je lui ai remis notre texte qui regroupe l’analyse des élus communistes de la métropole Aix-Marseille en lui demandant un retour critique. 

Ces questions de développement des transports publics et de la gratuité pour réduire les émissions de gaz à effets de serre seront un des axes fort du projet municipal de 2020.

Nous aurons besoin d’un large rassemblement des progressistes autour d’un projet fédérateur !

(2) Tour de France « POUR UNE VRAIE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, ÉCOLOGIQUE & SOCIALE » : Harfleur, les rapports Citoyens /élus-es au cœur du débat

Contre la privatisation des barrages

Contre la privatisation des barrages

POUR UNE VRAIE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, ÉCOLOGIQUE & SOCIALE

  • Notre notion de triple écologie (urbaine, industrielle, agricole incluant la pêche

 il apparaît que si la priorité doit être donnée aux énergies renouvelables, les réponses données aujourd’hui par notre monde économique ne sont pas adaptées, recherchant partout le profit immédiat.

 Les politiques publiques sont seules capables d’investir rapidement en amortissant sur le long terme.

Le contrôle citoyen, qui suppose une éducation populaire à la hauteur et des institutions lui donnant toute sa place, doit être le garant des choix effectués.

Ces choix doivent être basés sur la solidarité, la complémentarité, et non la concurrence, ainsi que sur la satisfaction des besoins humains fondamentaux, démocratiquement établis.

  • Du local :
    Les politiques publiques sont seules capables d’investir rapidement en amortissant sur le long terme.
  • Au cœur des Métropoles les communes restent le moteur de l’action locale !
  • Au Global :

  Constitution d’un grand service public de l’énergie :

  • Constitution d’un grand service public de l’énergie,  affranchi de l’économie de marché. Il associera (avec son personnel et ses organisations syndicales) l’état, les collectivités territoriales, et les usagers. Il devra être doté de crédits conséquents (par exemple en réemployant les crédits de la filière nucléaire militaire, inutile et dangereuse). Il aura pour mission de développer dès maintenant recherche et réalisations dans les énergies renouvelables, en particulier hydrauliques (hydroliennes marines, turbines au fil de l’eau en rivières, sans oublier les barrages, indispensables pour assurer un niveau d’étiage utile aux humains et à la biodiversité). Les techniques de stockage, comme l’hydrogène, le développement de techniques de récupérations (chaleur des réseaux d’assainissement ou rapprochement d’industriels ayant besoin de calories de ceux consommant des frigories) feront partie des missions. Il devra assurer l’indépendance énergétique de notre pays. Ce qui n’exclut pas la coopération entre pays européens, souhaitable dans un esprit de solidarité et non de  concurrence.
  • Ce service public aura aussi en charge la garantie de sécurité maximum des installations, quelles qu’elles soient (barrages, réacteurs, déchets ….).

(13) Européennes : les points de rencontres sur la Corniche et au Quatre Septembre encouragent à emplifier la campagne

Cap sur samedi 27 avril pour la présentation du comité de soutien à la liste de Ian Brossat et la rencontre débat avec nos candidats à l’Agora Guy Hermier à 17h00 !

Sur la Corniche

Sur la Corniche

place du Quatre Septembre

place du Quatre Septembre

(10) Elections Européennes : Notre programme pour l’Europe

Ian Brossat a 38 ans, professeur de Français, il conduit la liste du PCF aux élections européennes du 26 mai 2019. Sa liste est celle de la France qui travaille. Elle rassemble des hommes et des femmes qui, chacun à leur façon, incarnent les colères des Français contre Macron et la volonté de vivre dignement. Ensemble, ils sont déterminés à promouvoir une vraie transformation de l’Union Européenne, pour une Europe des gens et pas une Europe de l’argent.

En finir avec la construction libérale de l’Union européenne : https://www.europedesgens.fr/notre_programme

Le PCF a toujours combattu et combat toujours «le modèle européen», la construction capitaliste de l’UE, incarnés par les traités en vigueur ! Ce « modèle » a pour tare fondamentale de soumettre la construction européenne et les relations entre les peuples d’Europe au marché et à la concurrence, quitte à bafouer la souveraineté des peuples.

Dix ans après l’éclatement de la crise du capitalisme à laquelle les classes dirigeantes européennes n’ont répondu que par le renforcement des politiques libérales, l’emploi est en miettes dans l’UE. L’UE concentre 10 millions de pauvres en plus depuis 10 ans. Dans le même temps 176 milliards de dollars de dividendes ont été distribués en Europe au 2e trimestre 2018, ce qui représente une hausse de 19% par rapport à 2017. La Banque centrale européenne a versé 3000 milliards d’euros aux banques et aux marchés financiers sans aucune contrepartie depuis 2010. L’évasion et l’optimisation fiscale représentent 1000 milliards d’euros chaque année. Elles coûtent 2000 euros par an et par français.

Nous ne nous reconnaissons pas dans le chantage imposé aux peuples : soit la poursuite du corset austéritaire, soit l’éclatement du continent dans des ensembles rivaux et concurrents. Face à la montée de l’extrême droite et des courants xénophobes et autoritaires il y a urgence ! Pour ouvrir des brèches dans la construction libérale de l’UE et faire émerger une autre vision de la coopération entre les peuples et les nations d’Europe, nous défendons des mesures contraires à la logique libérale des traités européens.