Articles par " Christian Pellicani"
7 Août
2018

Mc Donald St Barthélemy (14eme ): rassemblement de soutien aux salariés

Ils occupent les six restaurants de la franchise Mc Donald et refusent le plan de  vente de leur entreprise  et des cinq autres restaurants.

Plusieurs militants communistes ont apporté le soutien de la fédération. Jérémy Bacchi, secrétaire fédéral PCF des Bouches du Rhône, a déjà rencontré les représentants des salariés des six restaurants de la franchise concernés par ce conflit.

 En tant qu’élu j’ai eu une discussion avec l’intersyndicale.

A la fin du rassemblement les représentants du personnel ont exprimé une grande détermination et la volonté de ne pas céder.

Ils auront besoin de la solidarité de tous !

 intervention des représentants des salariés.

intervention des représentants des salariés.

On est avec eux !

Dernière minute : « Jérémy Bacchi

Je viens d’être informé que l’un des représentants du personnel du Mc Donald St Barthelemy vient de s’asperger d’essence en vu de s’immoler. Voilà où conduisent le mépris de classe, la destruction d’emplois, la destruction de tout avenir tout simplement. Quand l’injustice se rajoute au sentiment d’impuissance voilà dans quelles extrémités l’ont tombe.

Au nom de tous les communistes des Bouches-du-Rhône, je tiens plus que jamais à réaffirmer toute ma solidarité et mon soutien, aux salariés des 6 Mc Donalds impactés.
Je tiens à leur dire que même si le combat est rude, la lutte paie, et qu’ensemble nous pourrons mettre à genoux Mc Donald, si puissant soit il. »

6 Août
2018

Venezuela/ Nicolas Maduro : Paris doit sortir de son mutisme (PCF)

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a été la cible, samedi 4 août, d’une tentative d’assassinat par drones armés d’explosifs alors qu’il prononçait un discours en public, entouré du ministre de la Défense et du haut commandement militaire, à l’occasion du 81eanniversaire de la Garde nationale bolivarienne dans le centre de la capitale.

Il s’agit d’un acte particulièrement grave qui devrait être unanimement condamné par la communauté internationale quels que soient les commanditaires de l’attentat. Pour leur part, les États-Unis et la Colombie, soupçonnés par Caracas d’être impliqués dans les faits pour en avoir ouvertement appelé à un coup d’État contre Nicolas Maduro lors de la tragique crise de l’été 2017, se sont empressés de nier toute responsabilité sans pour autant condamner fermement l’attaque elle-même. De même, Paris demeure à cette heure particulièrement mutique tandis que la tentative d’attentat était revendiquée sur Twitter par« «Los soldados de Franelas » (« les soldats en T-shirt ») qui se présentent comme un groupe « d’officiers, de sous-officiers et de soldats, en activité et de réserve » opposés au régime.

Le PCF demande au gouvernement et au Président français de sortir de leur silence et d’engager la France aux côtés des pays d’Amérique latine mobilisés pour la paix, la démocratie et la souveraineté du Venezuela.

Le PCF exprime au PSUV son entière solidarité.

(11) Déambulations Estivales 2018 : On termine le weekend en rendant visite à la * »peintresse » de la classe ouvrière à La Ciotat !

Sylvie VINCENEUX : Rouge passion de « sensations »

 *PEINTRESSE :

 Femme artiste utilisant la peinture pour son art.

(XVIIIe siècle) Féminisation de peintre.

Utilisé dès le XVIII siècle (notamment par Jean-Jacques Rousseau), le mot prend un sens ironique avec sa mise à l’index par les grammairiens (XIXe siècle – XXe siècle), avant d’être à nouveau revendiqué dans le cadre de la féminisation des noms de métiers (XXesiècle – XXIe siècle).

 

4 Août
2018

cette semaine , vu sur les Champs Élysée de Lisbonne : la campagne pour les 35H

 Les Champs Élysée de Lisbonne, l’avenue de la libertade est comparée aux champs Elysées de Paris.

La campagne du Parti Communiste Portugais pour les 35H s’Affiche dans toute la capitale Portugaise.

 

(10) Déambulations Estivales 2018 : Il y a Cairn et Cairn

Un cairn, ou montjoie, est un amas artificiel de pierres placé à dessein pour marquer un lieu particulier. On les trouve la plupart du temps sur les reliefs, les tourbières ou au sommet des montagnes. Ce terme est souvent utilisé en référence à l’Écosse, mais peut aussi être utilisé dans d’autres lieux.

Le mot vient du pré-celtique et celtique *karn et par-delà du proto-indo-européen *kar (« pierre, rocher »). Le mot celtique a donné le mot écossais càrn qui a un sens beaucoup plus large : il peut désigner plusieurs types de collines ainsi que des amoncellements naturels de pierres. Le breton a le mot karn, que l’on retrouve dans la toponymie, là où il y a des cairns dolméniques : île Carn, Pors Carn, Carnac, Carnoët.

La nuit du 4 août 1789 suppression des privilèges / Août 2018 Macron veut en créer de nouveaux avec sa réforme constitutionnelle : Il nous faut une nouvelle révolte pour y mettre fin !

La nuit du 4 août 1789, ou simplement nuit du 4 Août, est la séance de l’Assemblée nationale constituante au cours de laquelle fut votée la suppression des privilèges féodaux. Débutée le 4 août 1789 à six heures du soir, elle se prolonge après minuit, jusqu’à deux heures du matin. C’est un événement fondamental de la Révolution française, puisque, au cours de la séance qui se tenait alors, l’Assemblée constituante met fin au système féodal. C’est l’abolition de tous les droits et privilèges féodaux ainsi que de tous les privilèges des classes, des provinces, des villes et des corporations, à l’initiative du Club breton, futur « Club des Jacobins ».

Rappel : Depuis la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 s’est développée en France, notamment dans les campagnes, une vague de révoltes appelée la Grande Peur. Dans certaines régions, des paysans s’en prennent aux seigneurs, à leurs biens et à leurs archives, en particulier les livres terriers qui servent à établir les droits seigneuriaux.
La nuit du 4 Août est une réponse à cette insurrection.

L’Assemblée constituante est en train d’élaborer la future constitution ainsi que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen lorsqu’elle reçoit des récits inquiétants à propos de l’instabilité qui sévit en France. Face à cette crise, deux solutions sont alors envisagées. La première veut réaffirmer les valeurs de la propriété, et donc contrôler la révolte. Cette solution est vite rejetée, car elle n’aurait fait que renforcer l’opposition des paysans au système féodal. La seconde solution envisage d’instaurer un réseau de bureaux de secours, qui permettraient d’aider les plus pauvres. Mais cette solution ne répond pas à l’urgence de la situation.
C’est donc pour sortir de ce blocage que naît l’idée de l’abolition des droits seigneuriaux, laquelle a probablement été pensée lors d’une réunion du club breton, petit groupe de députés qui avaient pris l’habitude de discuter entre eux.

(9) Déambulations Estivales 2018 : La cueillette des champignons

Reconnaître les champignons

amanite tue mouche

amanite tue mouche

Chapeau, lamelle, pied, chair, volve… Le champignon a des traits caractéristiques qu’il est important de connaître avant de se lancer : c’est grâce à eux que vous ferez la différence entre une coulemelle ou une lépiote déguenillée, par exemple. Pour cela, étudiez le schéma dans Comment identifier les champignons.

Comment identifier les champignons
Cueillir des champignons peut dérouter, voire décourager, tant leur diversité est grande. Pourtant, pas besoin d’être un expert : voici quelques connaissances faciles à retenir sur l’anatomie du champignon.

Éléments importants du champignon
Ce sont ceux qu’il faut apprendre à observer attentivement car ils permettent d’identifier le champignon :

• Écologie du champignon : type de milieu (forêt de conifères, prairie, bois mort…), nature et propriétés du substrat (sol calcaire, argileux, très humide…), autres espèces fongiques ou végétales poussant autour, époque de l’année et conditions météo.
• Mode de pousse : isolé, en groupe, en touffe…
• Forme générale : taille, silhouette (pied et chapeau différenciés, en trompette, globuleux, en coupe…).
• Chapeau : dimension, couleur, forme, aspect de la surface, de la bordure…
• Dessous du chapeau : forme, couleur, lamelles…
• Pied : forme, dimension, couleur, ornementation (anneau, volve…).
• Chair : consistance (ferme, molle, élastique), couleur.
• Odeur : anisée, de farine…
• Saveur, pour des espèces non toxiques : douce (neutre), âcre (poivrée), amère.
Une fois l’anatomie du champignon intégrée, munissez-vous de paniers et couteaux, et lancez-vous, en gardant à l’esprit quelques règles de bon sens.
Les champignons stars
Voici une sélection des champignons les plus faciles à rencontrer et à identifier, et les plus appréciés en cuisine. Vous les trouverez en forêt, en lisière des bois, dans les près… Chaque fiche vous en donne une description précise, vous indique où les trouver exactement et à quelle période – qui peut varier selon la région –  et vous avertit s’il a un « faux-frère » toxique.
le cèpe de Bordeaux
le cèpe bronzé (appelé aussi cèpe à tête noire)
le cèpe d’été (appelé aussi cèpe réticulé)
le bolet bai
le coprin chevelu
l’oronge (appelée aussi amanite des césars)
la coulemelle (appelée aussi lépiote élevée)
la lépiote déguenillée
la girolle (appelée aussi chanterelle commune)
la chanterelle jaunissante
la chanterelle en tube (appelée aussi girolle grise)
la trompette-des-morts (appelée aussi craterelle corne d’abondance)
le lactaire délicieux (appelé aussi barigoule ou catalan)
le lactaire sanguin
le marasme des Oréades (appelé aussi faux-mousseron ou mousseron d’automne)
le pied-bleu
le pied violet
le pied-de-mouton (appelé aussi hydne sinué)
le rosé-des-prés (appelé aussi agaric champêtre)
l’agaric des jachères (appelé aussi boule-de-neige)
l’agaric anisé (appelé aussi agaric des bois)
Et si vous vous sentez une âme de chercheur passionné, partez à la recherche de 7 espèces étonnantes et comestibles.

(2) Les mauvais choix en matière de Lutte contre le réchauffement climatique : Les collectivités locales ont un grand rôle à jouer pour limiter l’impact dans les villes

Suite à la présentation de l’étude de l’Agence d’Urbanisme de Marseille sur les » Îlots de Chaleur » urbain je confirme que ce n’est pas fatal et que malgré les dérèglements climatiques on peut aménager différemment le territoire afin d’en limiter les impacts.
Je vous invite à lire l’article de Sylvain Fournier dans la Marseillaise du 2 août 2018 qui traite de cette question importante.
Pour mémoire je développe dans « Rêver Marseille, Pour un autre Développement » aux éditions Gaussen, tout un chapitre sur la place de l’eau et les politiques publiques qu’il faudrait mettre en œuvre.
Le Problème c’est que la présidente de l’AGAM, Laure Agnès CARADEC, adjointe au Maire, en charge de l’urbanisme à la Métropole parle d’or sur le sujet mais approuve et développe des politiques du tout béton et une urbanisation de la ville qui minéralise les espaces.
Il en est de même pour la place des fontaines dans l’espace public. Pour prendre la dimension du problème et de l’hypocrisie de la majorité municipale et métropolitaine regarder le Parcours des fontaines réalisé par l’association le MNLE