Articles par " Christian Pellicani"

(9) Déambulation automnale dans un printemps Austral : Abel Tasman Park (suite)

Le cap Farewell est un cap situé en Nouvelle-Zélande à l’extrême nord de l’île du Sud. Il a été découvert par Abel Tasman et nommé par le capitaine britannique James Cook en 1770. C’est la dernière terre vue par son équipage lors de son départ1.

Cap Farewell

Cap Farewell

C’est l’un des caps néo-zélandais les moins visités en raison de son éloignement géographique.

Vallée menant au Cap Farewell

(8) Déambulation automnale : Visite du Abel NELSON Park

Le parc national Abel Tasman est un parc national situé sur la pointe nord-ouest de île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Fondé en 1942, il est le plus petit des parcs nationaux du pays, à seulement 225 km² de superficie. Il est nommé en honneur de l’explorateur Abel Tasman, qui devient en 1642 le premier Européen à voir la Nouvelle-Zélande.

Il consiste en paysages légèrement accidentés au nord des vallées des fleuves Takaka et Riwaka ; au nord il est cerné par les eaux des baies Golden et Tasman. Une partie de la côte sablonneuse est une « réserve scénique » (« Scenic Reserve »), recouvrant 774 hectares (soit environ 70 km de côte).

Le Department of Conservation régit le parc et la réserve scénique est régie par le Tasman District Council. Toute activité se déroulant dans les eaux de la côte tombe sous sa responsabilité. Le parc et la réserve sont sous des règlements différents.

L’ Abel Tasman Coast Track est un chemin très prisé des personnes faisant du trekking ; il suit les méandres de la côte. L’ Abel Tasman Inland Track, parcourant l’intérieur, est moins fréquenté.

La ville la plus proche est Motueka, à 20 km au nord.

(7) Déambulation automnale : Changement d’iles en bateau de Wellington à Picton

Trois heures dix minutes en Férry pour passer de l’île du Nord à celle du SUD.

Wellington / Picton changement de décors pour notre expédition en Terre Australe. Toujours autant de moutons mais on trouve au Sud une île beaucoup plus sauvage même si l’agriculture prend une grande place.

Picton (MāoriWaitohi) is a town in the Marlborough Region of New Zealand’s South Island. The town is located near the head of the Queen Charlotte Sound, 25 km (16 mi) north of Blenheim and 65 km (40 mi) west of WellingtonWaikawa lies just north-east of Picton, and is often considered to be contiguous part of Picton.

Picton is a major hub in New Zealand’s transport network, connecting the South Island road and rail network with ferries across Cook Strait to Wellington and the North Island. The town has a population of 4,340 (June 2016),[1] making it the second-largest town in the Marlborough Region behind Blenheim. It is the easternmost town in the South Island with a population of at least 1,000 people.

The town is named after Sir Thomas Picton, the Welsh military associate of the Duke of Wellington, who was killed at the Battle of Waterloo.

 

Europacity : un désastre environnemental loin des besoins des populations

Dimanche 8 octobre le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) organise une initiative à Paris, place de la République: nous y serons à nouveau !

L’opposition à ce mega projet consumériste, grand temple de la consommation et du divertissement du Grand Paris s’amplifie. Ainsi, le rapport de l’enquête publique sur la révision du Plan Local d’Urbanisme de Gonesse a rendu un avis négatif. Il souligne les impacts environnementaux négatifs contraires aux engagements de la France, en matière de préservation des terres agricoles et de lutte contre le réchauffement climatique. Il juge également les promesses de créations d’emplois peu crédibles.

 La Famille Mulliez (Auchan), alliée au milliardaire chinois Wanda, rêve d’une métropole béton sur les 300 hectares de terres agricoles fertiles. Un projet démesuré, de plus de 3 milliards d’euros, censé accueillir 30 millions de visiteurs par an. Bonjour l’atmosphère pour les habitant-es de proximité, sans compter la congestion automobile quotidienne déjà à saturation sur les autoroutes A1 et A3.  Read more >>

(20) Les vestiges Grecs de la Corderie : La ministre s’entête et reste sourde à nos arguments, le combat continue

Du bout du monde je suis solidaire des actions  contre le tout béton !

Christian Pellicani

Vous trouverez l’appel du CIQ et du collectif contre la destruction des vestiges de la CORDERIE :

« Bonjour à toutes et à tous,

La ministre nous a reçu ce jour samedi 7 octobre à la préfecture. Rien de neuf. Madame Nyssen persiste et signe pour ne conserver que 635 m2 de vestiges sans donner de raisons sérieuses.
Nous vous proposons que l’on se réunisse lundi 7 octobre à 18h sur la place Joseph Etienne – 13007  Marseille.
Nous vous ferons un compte-rendu de la réunion et déciderons des actions à mener. Nous n’acceptons pas ce dictât de la part du ministère. Nous continuons le combat de plus belle !
Venez très, très nombreux ! Il faut être de plus en plus unis et mobilisés !
Bien amicalement,
Pour le C.I.Q. St Victor, Tellène, Corderie et les associations « Collectif Laisse Béton » et « C.A.S. 7° », Guy COJA, 

(6) Déambulation automnale : Le Jardin Botanique de Wellington

Le jardin botanique de Wellington , Wellington , en Nouvelle-Zélande , couvre 25 hectares de terrain sur le côté de la colline entreThorndon et Kelburn , près du centre de Wellington.

 Treehouse, le Centre d’éducation et d’environnement du jardin

Le jardin dispose de 25 hectares de forêts indigènes protégées, de conifères, de plantes et d’expositions saisonnières. Ils comportent également une variété d’espèces non indigènes, y compris un vaste jardin de roses. Il est classé comme un jardin d’importance nationale par l’ Institut royal de l’horticulture de Nouvelle-Zélande . Read more >>

Le prix Nobel de la paix 2017 a été décerné à ICAN !

Le prix Nobel de la paix 2017 a été décerné à la campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN), « pour les efforts déployés pour attirer l’attention sur les conséquences humanitaires catastrophiques de l’utilisation de toute arme nucléaire, et pour son travail pionnier pour obtenir l’interdiction par traité de ces armes ». C’est avec une joie immense que ICAN accepte ce prix, qui vient souligner le travail réalisé ces dernières années ayant abouti à l’adoption du Traité d’interdiction des armes nucléaires. C’est un signal fort en faveur de la sécurité internationale à l’heure de la crise nord-coréenne, de la possible remise en cause de l’accord avec l’Iran et où les puissances nucléaires modernisent leur arsenal et se reposent plus que jamais sur leur stratégie de dissuasion.

Lire le communiqué :

C’est avec une immense joie que ICAN accepte ce grand honneur d’être récompensée par ce prix Nobel de la Paix, qui vient souligner notre travail réalisé toutes ces années pour l’adoption à l’Assemblée générale de l’ONU, le 7 juillet 2017, du Traité Read more >>

(5) Déambulation automnale : Rencontre inattendu avec le Ché à Palmerston North

En allant vers Wellington, capitale de la Nouvelle zelande on est passé par Cuba Avenue et la on a découvert un lieu qui rend hommage au Ché. On a retrouvé une autre cuba Avenue à Wellington.

Palmerston North (en māori Te Papa-i-oea) est la ville la plus importante de la région de Manawatu-Wanganui, sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. C’est une ville d’environ 75 800 habitants. Elle est la onzième plus grande ville du pays, et le centre de la septième région urbaine. Une grande partie de sa population est composée d’étudiants de l’université Massey, l’ Universal College of Learning, et l’ International Pacific College.