Anse du Pharo : J’ai transmis l’information de base sur le devenir du littoral aux habitants qui me l’ont demandé, on est à la veille d’actions citoyennes

Session du Jeudi 22 Mars 2018 

Commission Économie, Nouvelles Technologies, Enseignement Supérieur 

Analyse de la délibération du 22 mars 2018 jointe : Délibération Anse Pharo

Rapport N° 8 au Conseil du 22 mars 2018 : Projet de restructuration de l’Anse du Pharo. Approbation du contrat de concession de travaux au bénéfice de la SPL SOLEAM.

Il s’agit d’approuver un contrat de 25 ans avec la SOLEAM (SPL de la Métropole) pour la restructuration du site Anse du Pharo, voué à la réparation – entretien…petite et moyenne plaisance nautique – et en particulier de 12 à 18 mètres – contre travaux et redevance annuelle de 80.000 €

Total estimé de l’opération : 11,2 M€ HT, dont une participation directe de la métropole à hauteur de 4 M€. Le reste étant financé par SOLEAM qui se remboursera sur les recettes locatives et de mises à disposition de terre pleins et postes à flots ; Recettes estimées à 668.000 € dés la première année d’exploitation ; redevance annuelle versée à la métropole : 80.500 € valeur 2018.

En soi rien à redire sur une opération qui devrait aboutir à l’installation d’une trentaine d’entreprises et de 45 emplois.

Sauf que, comme tous les projets pilotés par la SOLEAM, ils ne sont jamais construits, discutés et approuvés en amont par les élus concernés : Conseils d’arrondissements et Municipal – Commissions Mer et Economie du territoire et de la Métropole.

On sollicite l’accord du conseil une fois que tout est  bouclé à quelques uns. Après plusieurs visite du site, celle du 16 janvier 2019, à la demande de riverains va nous permettre de nous en occupé avec l’appui des habitants et professionnels qui doivent s’installer à terme sur le site de l’Anse du pharo. 

A suivre …………….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.