Alerte : Macron met en danger les sites remarquables et facilite à Marseille la politique municipale du tout béton

Un projet de décret risque de mettre à mal la protection des sites inscrits et classés.
Ce projet de décret porte sur la déconcentration de la délivrance des autorisations de travaux en site classé. Les autorisations de travaux ne seraient plus données par le ministère en charge de l’environnement mais par les préfets de département. Il est clair que les préfets ont beaucoup moins de moyens que le ministère pour résister à une pression locale d’aménagement. La montagne Sainte-Victoire, les massifs des Calanques, de la Nerthe et de l’Arbois font notamment partie des sites classés et seraient concernés par ce décret.
Le lien suivant vous permet d’accéder au site de l’association « Sites et Monuments » qui met en ligne une pétition pour retirer ce décret.
Le gouvernement a un double langage, d’un côté il défend la biodiversité et de l’autre, il veut publier un décret qui risque de dégrader fortement l’environnement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.