Aéroports, le Chaos aux moindres aléas climatique : Pourquoi pas un véritable service public pour la gestion des aéroports ?

New York et Moscou paralysées par les intempéries

Alors que New York s’apprête à subir sa première tempête de neige de la saison, des pluies verglaçantes clouent les avions au sol dans le principal aéroport moscovite.

Chaos dans les aéroports : Londres veut une loi

« Le gouvernement britannique veut une nouvelle législation qui infligerait de lourdes amendes aux aéroports en cas d’importants défauts d’organisation affectant durement les déplacements des voyageurs, comme ce fut le cas à Heathrow avant les fêtes de Noël, rapporte le Sunday Times du 26 décembre. »

Les différents gouvernements libéraux ou sociaux libéraux aveuglés par leur croyance dans les vertus du marché et dans l’efficacité du privé sur le service public sont incapable de trouver une parade aux disfonctionnements qu’ils engendrent en privatisant la gestion de l’espace public.

Imposer des amendes ou des pénalités aux sociétés privées gestionnaire d’aéroports comme le préconise le gouvernement Anglais ne résoudra rien. La rentabilité de se type d’équipement ne peut être que sociale et non financière. Il faut des emplois stables et des moyens matériels qui seront immobilisées souvent longtemps et dont la rémunération du service et le cout d’entretien ne peuvent pas être pris en charge par le prix du billet d’avion. Sauf à augmenter considérablement le prix des billets d’avions.

Les aéroports doivent rester ou redevenir public pour leur gestion, comme pour la plupart des moyens de transports ! C’est la garanti d’efficacité et fiabilité des installations et du service rendu aux usagers !

Au travers de la loi, en 2012,  il faudra apporter des financements et renationaliser les services privatisés. La campagne des élections présidentielles et législatives devra rendre de nouveau populaire l’exigence de services publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.