19 Juil
2011

2012, la réponse à la crise nécessiterait-elle obligatoirement une politique de rigueur de Gauche ?

La réponse est NON !

Edito :

A en croire les éléphants socialistes pour redresser la situation il faudra en passer par là.

Alors, a-t-on besoin de changer de président et de gouvernement ?

Les Espagnols et les Grecs ne supportent plus ces socialistes libéraux qui appliquent les mêmes purges sociales et économiques que la Droite.

Parlons de richesse et de captation de la richesse produite par le travail : le Magazine ChallengeS nous en donne un aperçu par le classement des plus grandes fortunes : classement des plus grandes fortunes

De l’argent, il y en a et qui ne contribue pratiquement pas au budget de l’Etat et des collectivités locales.

En 2002, Jospin avait désespéré une grande parti de l’électorat de Gauche par ses propositions d’accompagnement du système. Et Ségolène Royale, en 2007, a perdu par manque de clarté et d’audace sociale en laissant à Sarkozy le terrain des idées.

Contrairement aux apparences, ni Sarkozy, ni la droite ne sont encore battus et surtout pas par ceux qui joueront petit bras pour changer les rapports sociaux de production et d’échanges.

Il faut faire rendre gorge à tous ces multimilliardaires qui pillent la richesse nationale et encadrent le débat social et politique par leur main mise sur les médias.

Pas de fatalisme : Il y a une alternative  possible à Gauche !

Les propositions du Front de Gauche portées par  Jean Luc Mélenchon et l’ensemble  de ses colistiers aux législatives posent les bases d’un changement radical pour la gestion de l’économie, l’environnement et le social.

Comme on ne pourra pas compter sur les médias pour le diffuser vous pouvez en prendre connaissance : Ce que nous voulons, l’Humain d’Abord : Programme Partagé du front de Gauche

Soyons tous candidats avec jean Luc Mélenchon pour une Alternative politique à Gauche et pas seulement une alternance à la Droite !

Laissez un commentaire?