9 Sep
2018

(18) Déambulations Estivales 2018 : Le Havre (1)

Le Havre ([lə ˈɑːvʀ]) est une commune française du nord-ouest de la France, en Normandie (anciennement en Haute-Normandie)1,2,3, située sur la rive droite de l’estuaire de la Seine. Son port est le deuxième de France après celui de Marseille pour le trafic total et le premier port français pour les conteneurs.
Administrativement, la commune est, avec Dieppe, l’une des deux sous-préfectures du département de la Seine-Maritime. Elle est également chef-lieu de canton et siège d’un évêché. Avec 172 366 habitants au dernier recensement de 2015, Le Havre est la commune la plus peuplée de Normandie, la treizième au niveau national et la deuxième sous-préfecture française derrière Reims. Elle occupe le site de l’estuaire de la Seine et se trouve au bord de la Manche, à la pointe sud-ouest du pays de Caux. Elle est reliée à la capitale, située à 200 km à l’est, par la voie ferrée et l’autoroute.
La ville et le port sont officiellement fondés par le roi François Ier en 1517. Le développement économique à l’époque moderne est entravé par les guerres de religion, les conflits avec les Anglais, les épidémies et les tempêtes. C’est à partir de la fin du XVIIIe siècle que Le Havre s’agrandit et que le port prend son essor grâce à la traite négrière puis au commerce international. Après les bombardements de 1944, l’atelier d’Auguste Perret entreprend de reconstruire la cité en béton. L’industrie du pétrole, de la chimie et de l’automobile sont dynamiques pendant les Trente Glorieuses mais les années 1970 marquent la fin de l’âge d’or des paquebots et le début de la crise économique : la population diminue, le chômage augmente et reste à un niveau élevé encore aujourd’hui. Les changements des années 1990-2000 sont nombreux. La droite remporte les élections municipales ; la ville s’engage sur le chemin de la reconversion en cherchant à développer le secteur tertiaire et de nouvelles industries (aéronautique, éoliennes). Port 2000 accroît la capacité d’accueil des conteneurs pour concurrencer les ports du nord de l’Europe, les quartiers sud se transforment, les paquebots font leur retour. En 2005, l’Unesco inscrit le centre-ville du Havre au patrimoine mondial de l’humanité. Le musée d’art moderne André-Malraux devient le deuxième de France pour le nombre de toiles impressionnistes.
Le Havre reste profondément marqué par sa tradition ouvrière et maritime. La ville est connue nationalement grâce à ses clubs sportifs d’envergure nationale (Le Havre Athletic Club en football, Saint-Thomas Basket et l’équipe féminine de handball du HAC).

Laissez un commentaire?